Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La protection des données à caractère personnel : Attractivité, compétences et génération d’emplois et signature d’une convention DATA TIKA entre la CNDP et MIEPEEC

La protection des données à caractère personnel : Attractivité, compétences et génération d’emplois et signature d’une convention DATA TIKA entre la CNDP et MIEPEEC

Rabat, Le 21 Mars 2022.

Le ministère de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences et la Commission nationale de contrôle de la protection des données à caractère personnel (CNDP) ont signé, lundi à Rabat, une convention pour le développement de leur partenariat en matière de protection des données à caractère personnel.

Paraphée par le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri et le président de la CNDP, Omar Seghrouchni, cette convention porte principalement sur le développement du partenariat dans les domaines de la protection des données à caractère personnel, du respect de la vie privée et de la contribution à la confiance numérique.

Ce partenariat d’une durée de quatre ans, vise à accompagner la mise en conformité du ministère, et des institutions sous sa tutelle, en matière de protection des données à caractère personnel et de renforcement des capacités des ressources humaines opérant dans ce domaine.

Il s’agira en effet de formaliser l’adhésion du ministère et des institutions sous sa tutelle au programme Data-Tika mis en place par la CNDP, de promouvoir les compétences dans le domaine de la protection des données à caractère personnel et de veiller à la formation des ressources humaines en matière de respect de la vie privée et du déploiement de la confiance numérique.

A cette occasion M. Sekkouri a relevé que ce partenariat “nouvelle génération” vise à mettre en œuvre les dispositions de protection des données au sein du département ministériel, des établissements sous sa tutelle et de l’écosystème de l’emploi et des compétences.

Cette convention, poursuit-il, s’inscrit dans le cadre de l’article 24 de la Constitution, qui porte sur le droit à la protection de la vie privée et de la loi 09.08 relative à la protection des personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel.

Pour sa part, M. Seghrouchni a relevé que le partenariat avec le ministère “constitue un nouveau virage adopté par la CNDP”, notant la nécessité d’inscrire la protection des données des personnes physiques dans sa dimension génératrice d’emplois et de revenus.

En effet, la protection des données contribue fortement à la génération d’emploi dans toutes les régions du Royaume, à travers notamment l’encouragement des investissements directs étrangers, a-t-il fait savoir.

S’agissant des programmes Data-Tika, le responsable a expliqué qu’ils obéissent à une vision collaborative et visent à favoriser la confiance dans la manipulation du data numérique, en particulier les données à caractère personnel, se félicitant de l’adhésion du ministère à cette initiative d’envergure.

La signature de cette convention intervient dans le cadre de la Semaine de la confiance numérique, un évènement qui se déroule du 21 au 25 mars courant sous le thème “la protection des données à caractère personnel: attractivité, compétences et génération d’emploi”.

La CNDP œuvre, depuis sa création en 2009, à vérifier que les traitements des données personnelles soient licites et ne portent pas atteinte à la vie privée, aux libertés et droits fondamentaux des individus.

Plus d'actualités